Mardi 1 juin 2010 2 01 /06 /Juin /2010 07:24

Petite histoire sympa trouvée sur X-Story. Un condensé de tout ce que j'aime. Pitié, n'y voyez pas de racisme, le sauvageon "pur beurre" est une incarnation de la Virilité.

   

 

beur-caveJ'avais 24 ans à l'époque, marié 1 enfant et j'étais représentant pour une société de chaussures.

19h30, je rentrais chez moi après une journée de prospection commerciale. Presque arrivé à mon domicile, mal m'en a pris de faire un léger détour avec l'idée d'aller dire bonjour à un ami que je n'avais pas vu depuis 7 ou 8 ans, qui habitait dans une cité de la région lyonnaise.

Je retrouve à peu près sans mal, le bâtiment où il habitait à l'époque. Je me gare avec le plaisir de peut-être retrouver cet ami après tant d'années. Je rentre dans celui-ci et commence à regarder sur les boites aux lettres si je retrouve le nom de ce copain, Jamel. Mais aucun nom ne me revenait dans ceux que je trouvais.

J'allais partir, un peu déçu quand j'entends derrière moi : alors qu'est-ce qui fait là le dandy ? ( j'étais en costume cravate )

Je me retourne et vois un groupe de cinq beurs de 15/17 ans environ. Je leur dit que je cherche un certain Jamel.

Il n'y en a pas me dit celui qui paraissait le plus âgé, tu dois te tromper !

Je le remercie et m'apprête à partir, en me dirigeant vers la porte. Pour ce faire, je devais passer au travers du groupe des beurs, mais arrivant à leur hauteur, ils ne me laissaient pas passer. Pardon leur dis-je.

Ou vas-tu si vite ? il est pressé le touriste me dit le même gars ? Il y a un droit de passage.

J'ai eu l'impression qu'ils allaient me racketter, mais il repris : tu vas nous faire une pipe !

Quoi ? mais vous êtes débiles !

A peine la phrase dite je me prends une claque par un des autres gars. Tu vas tous nous sucer, mignon !

Et là tout s'est accéléré, ils m'ont serré de près, saisi par les bras. Leur "chef" dit aux autres : A la cave, on sera plus tranquilles ! et me voila entraîné dans les escaliers qui devaient mener aux sous-sols. On arriva dans une cave, curieusement équipée de vieux fauteuils et d'une table dont les pieds avaient dû être coupés à 60 cm environ.

Foutez-le à poil, et laissez-lui le slip ! on verra plus tard. Je commençais sérieusement à être inquiet de cette situation. En quelques instants je me retrouvait en slip, et ils me forcèrent à m'allonger sur le dos sur la table, puis ils m'y bloquèrent avec 2 sangles.

Leur chef, Mouloud d'après ce que j'avais compris, s'approcha de moi et me dit : tu vas commencer par moi, et sur ce il baisse son bas de survêtement et le slip, laissant apparaitre une grosse bite circoncise. Allez, ouvre ta bouche et suce-moi ! Je compris la hauteur de la table, j'avais la tête au niveau de sa bite ! Je détournais la tête pour éviter le pire.

Pas décidé à me sucer me dit-il ? alors je vais te pisser dessus ! il approche son sexe et commence à m'uriner sur le visage ; j'avais beau essayer de bouger la tête, il m'inondait de pisse. Les autres rigolaient comme des dingues. Puis un second se positionna de l'autre côté de la table et en fit de même. puis les autres. Les cinq me pissaient dessus en même temps, j'en avalais en criant, mais ils continuaient en se marrant.

Quand ils se sont vidés complètement, Mouloud me dit : alors tu suces ou je te chie dessus ? Ne répondant pas, il entreprend de m'enjamber et de mettre son cul sur ma bouche.

J'ai craqué : O.K. je vais vous sucer !beur survet

Ah, te voila raisonnable, tu vas aimer nos bites , tu vas voir ! après tu suceras tous nos potes du bâtiment, on va aller les chercher, c'est pas souvent qu'un minet vient chez nous, alors autant en profiter !

Il s'approcha de ma bouche et me la pénétra entièrement. A toi, suce bien salope, et tu vas tout avaler, jusqu'au bout!

J'ai commencé à le sucer du mieux que je pouvais faire, n'ayant jamais fait de pipe jusqu'à présent. Très peu de temps après j'ai senti qu'il se raidissait, et j'ai reçu plusieurs giclées de sperme dans la bouche. A peine sorti, un autre a pris la place, avec une bite qui sentait fort ! et je me suis remis à le sucer lui aussi. Mais le pire fut que je constatais que je commençais à bander dans mon slip !

Regardez-le dit Mouloud, on dirait qu'on l'excite la salope ! Sur ce il me baisse le slip montrant qu'effectivement j'avais un début d'érection. Je leur dit : c'est la peur, c'est tout !

Ferme-la et suce mon pote.

Je vais l'enculer dit un autre ! mais avant on va lui raser les poils avec un briquet. Un vrai petit PD ce gars là, j'en étais sur dès que je l'ai vu, dit Mouloud.

Il alluma un briquet et me brûla tous les poils des couilles et de la bite ( qu'est-ce que j'allais raconter à ma femme )

beurmimiIl me tira en arrière et me leva les jambes en l'air puis commença à forcer mon anus après avoir craché plusieurs fois sur mon cul! J'ai senti qu'il me pénétrait progressivement, puis entama des va-et-vient et se vida dans mon cul.

J'étais pris par la bouche et le cul en même temps.

D'autres copains sont venus et tous m'ont baisé comme une salope durant des heures, j'en pouvais plus, j'avais du tailler plus de 25 pipes et m'être autant fait enculer.

Ils me détachèrent et Mouloud me dit : on a ton adresse, alors si tu ne veux pas qu'on s'occupe de ta femme, tu viendras toutes les semaines te faire baiser, même jour, même heure, OK. Maintenant branle-toi, tu bandes encore.

Avant de pouvoir me rhabiller, j'ai du me masturber devant ceux qui étaient là, et honteux j'ai joui tout de suite.

Maintenant tu vas nous dire qu'elles étaient bonnes nos bites et que tu as hâte de revenir nous les sucer!

Oui, elles étaient bonnes et je reviendrai me faire baiser toutes les semaines et tous vous sucer...j'en ai très envie.

Par Sadic Arnaud - Publié dans : X-toireS - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

KatégoriK

Chercher...

Derniers Commentaires

viSiteurS

Profil

  • Sadic Arnaud
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • gay sm fétichiste deprave sciences
  • Mon pseudonyme est un clin d'oeil à Sadi Carnot (1796-1832), physicien et ingénieur français, qui publia en 1824 "Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance"

Présentation

  • : Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • : gay porno
  • : Anthropie est un mélange d'Anthrôpos (l'être humain) et d'Entropie (la mesure du désordre). Il décrit les relations d'ordre (Domination/soumission) et de désordre (fétich, déprave) essentiellement chez les mecs car je suis gay.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés