Mercredi 1 juillet 2015 3 01 /07 /Juil /2015 10:14

Samedi. 9h47. L’heure fatidique approche, Nathan était stressé mais tellement excité aussi. Il lui restait encore pas mal de travail avant l’arrivée de l’homme qui allait s’occuper de lui et lui faire découvrir les joies du sexe entre hommes.

Ses parents partent et Nathan va se lancer dans une course contre la montre plutôt effrénée, en effet, il commença par un bureau de tabac, puis une pharmacie afin de terminer par une grande surface afin d’acheter le reste de la liste. Il trouvera finalement absolument tout, et passa vers une caisse automatique afin que personne ne puisse remarquer son achat de capotes XS. Au final, la venue d’Ethan lui aura coûté 92.33€. Mais il n’est pas encore là. Il n’imagine pas encore combien il va devoir dépenser pour satisfaire ce mec, il n’espère pas trop encore.

Il rentre chez lui, il est déjà midi, il lui reste à manger l’un des plats que sa mère lui a préparé et à attendre Ethan. En montant les deux étages, les bras chargés de sacs, il entend son portable sonner. C’est un message d’Ethan. Il lui dit qu’il sera chez lui, comme prévu à 13 heures mais qu’il n’aura pas mangé, il lui commande donc de lui faire un repas pour son arrivée. Mais un seul repas. Pas deux. Nathan rentre chez lui, range les affaires dans sa chambre pour les donner à Ethan lorsqu’il arrivera. Afin de lui prouver qu’il a fait tout ce qui lui a dit. Finalement, il ne pensait pas avoir peur d’un si jeune homme mais c’est le cas.

Nathan mangea sur le pouce avant d’aller prendre une douche avant l’arrivée de son Ethan. Il s’enfila un sandwich puis se rasa avant de prendre une douche bien en profondeur afin de ne pas avoir de surprise.

12h50. Le repas n’est pas encore prêt, heureusement, la mère de Nathan lui a préparé plusieurs plats, afin qu’il n’ait rien à faire, juste réchauffé à la casserole. Le premier plat, et celui qui Nathan l’espère, plaira à Ethan, est une ratatouille de légumes et du bœuf bourguignon. Il commença à faire réchauffer ce plat dans une casserole afin qu’Ethan puisse passer directement à table en arrivant. D’ailleurs, il dressait la table lorsque son portable se mit à sonner. C’était Ethan. Il était en bas et demande alors à Nathan de venir le chercher. L’heure est donc arrivée. Mais tout n’allait pas se passer comme Nathan l’espérait.

Il descend alors les marches des deux étages quatre par quatre afin de rejoindre son bel amant. Il ouvrit la porte et Ethan était là, contre un mur à attendre. Une jambe pliée contre le mur et une fumée érotique sortait de sa bouche. Une clope entre ses doigts. Il porte une paire de vielles Van’s bien usées, un slim noir quelque peu déchiré sur les cuisses, une chemise blanche et des bretelles. Il portait un bonnet brun ou semblait s’engouffrer une touffe de cheveux assez grasse. Il portait d’une main un sac noir qui semblait bien rempli. Nathan s’approchait et lui demanda de monter.

— On monte ? Lança-t-il. Nathan s’exécutait et montra alors le chemin à Ethan. Ils échangèrent quelques banalités dans les escaliers, sur leurs études, leurs passions, mais ce fut assez bref. Ils arrivèrent dans l’appartement, Ethan demanda à Nathan de fermer la porte à clé et de lui confier ces clés. Nathan le fit sans broncher et invita Ethan à passer à table pendant qu’il prendrait un dessert en face de lui.

Ethan retira donc son bonnet et laissa tomber des cheveux mi-longs avec des mèches blondes. À y regarder, il a vraiment l’apparence d’une tarlouze, mais c’est ainsi. Nathan le trouvait beau, mais avait du mal à croire qu’il pourrait le soumettre et l’humilier. Ethan n’a pas menti. Lors du retrait de son bonnet, Nathan s’est aperçu de la saleté des cheveux d’Ethan, il ne s’était même pas lavé les cheveux durant les 4 jours, comme annoncé. Nathan ressentit une odeur de transpiration plutôt faible jusque là mais présente quand même. Il lui demande alors de retirer ses chaussures, essuyant un refus catégorique de la part d’Ethan. Ce dernier se place alors à table, sans en dire plus.

Nathan réchauffe le repas en ayant demandé à Ethan si cela lui plaisait. Il le sert alors tranquillement.

— Par contre, tu ne vas pas manger ton dessert en face de moi, tu n’es pas là pour ça. N’oublie pas une chose : nous ne sommes pas du même rang. Nous n’avons pas la même place en ce monde, tu es sur la Terre pour servir les mecs de mon espèce. Donc tu te mets à terre, à genoux et tu me regarde manger. Tu mangeras uniquement si je te l’ordonne, dit Ethan.

Nathan, un peu estomaqué, mais conforté dans l’idée qu’il va subir pendant ces 24 heures, s’exécute. Il se mit alors à genoux devant Ethan. Là, devant lui, les odeurs étaient bien plus présentes. Pendant plusieurs minutes, il pu le contempler de haut en bas, tout en imaginant comment sa langue allait pouvoir satisfaire ce corps succulent. Ethan ne le regardait même pas, s’occupant davantage des textos qu’il recevait sur son Smartphone. Le repas durant environ dix minutes avant que l’assiette d’Erwan soit entièrement vide.

— J’espère que les prochains repas seront plus réussis. Et fait avec ton amour, car ce n’est allègrement pas toi qui a réalisé ce repas. Mais passons, ce n’est pas grave pour le moment. J’ai faim encore, amène moi les desserts que tu m’as acheté.

Nathan apporta donc à Ethan ses yaourts commandés et les barres de Twix, pensant peut être que cela pouvait également être son dessert. Il lui tendit, Ethan lui dit alors de venir se replacer juste à coté de lui. Tel un chien.

— Tu penses réellement que je vais bouffer des Twix en dessert espèce de sous-merde.

Et alliant le geste à la parole, Ethan colla une monumentale baffe à Nathan, le faisant tomber à la renverse. Nathan, une main sur sa joue, regarde alors Ethan avec une profonde tristesse. Ce dernier lui dit de se relever et qu’il devra pour la suite évite ce type d’erreur. Après tout, c’est lui qu’il l’avait voulu.

Ethan mangea un yaourt puis plaça l’autre dans un grand verre. Nathan, toujours à genoux à côté de lui l’entendit aller chercher au plus profond de lui des mollards. Il en cracha une petite dizaine à l’intérieur du verre, les mollards se mêlent alors au yaourt à la vanille. Afin de compléter ce breuvage, Ethan se moucha à l’intérieur du verre avant de tout remuer avec une petite cuiller. Nathan avait compris ce qui se tramait.

— Ton dessert est servi ! Fais toi plaisir en le mangeant, qui sait ce que tu vas encore manger aujourd’hui ? Lança Ethan, avec un sourire diabolique.

Nathan, dégouté mais excité s’exécute. En effet, sa queue a déjà pris le si gros volume qu’on lui connait. Ethan ne lâcha pas des yeux sa salope de Nathan en train de manger ce yaourt agrémenté. Il le mange en entier, ne disant rien, il fixe aussi Ethan afin de lui montrer qu’il en veut. Encore et encore.

Son yaourt terminé, Ethan ordonne à Nathan de se mettre entièrement nu et de ranger la table, puis de faire la vaisselle. Lentement, Nathan retire ses vêtements, humilié. Ethan ne le lâche pas des yeux ce jeune mec en manque de bites.

un-homme-nu-29-mai-2010.jpg

Il va alors le regarder exécuter les tâches demandées, avec soumission. Pendant ce temps là, il déballe son sac et sort alors un paquet de capotes KingSize, du gel et des menottes. Il laisse dans son sac les fringues qu’il a prévus pour le lendemain.

La vaisselle faite, Ethan demande à Nathan de lui montrer ce qu’il lui a acheté. Il s’exécute et met déjà plusieurs courses dans son sac. Un peu comme si tout lui était du. Il remercia sa chienne et lui dit d’aller l’attendre dans la salle de bain, il a une envie pressante. Nathan n’a pas perdu sa gaule depuis qu’il a commencé à bouffer le yaourt donné par Ethan. Il s’installe alors dans la douche pour accepter la pisse d’Ethan. Cette pisse tant espérée. Ethan sort sa queue. Une belle touffe de poils pointe son nez au dessus de cette queue d’un beau volume au repos. L’odeur d’Ethan se fait alors sentir. Le nez de Nathan se remplit donc de cette odeur de mâle qui ne le quittera pas durant ce séjour. Ethan demande à Nathan de fermer la bouche, qu’il avalera plus tard dans le séjour. Pour le moment, il veut juste le souiller de sa pisse et marquer son territoire. Quelques secondes plus tard, une bonne pisse fumante et puante sort du gland fromageux d’Ethan. Cette pisse semble durer très longtemps, Nathan pense qu’il devait avoir une envie énorme, il ouvre un peu la bouche, histoire de voir ce que cela fait. Une fois bien recouvert de pisse, Ethan lui commande de prendre une douche, de bien se savonner, il ne veut pas cette odeur dégueulasse sur le corps de son soumis.

Nathan prend donc une bonne douche avant de rejoindre Ethan dans le salon. Celui-ci s’est allumé une clope et a pris ses aises. Dans sa main droite, il porte la télécommande de la télé et de la gauche, il fume une des Malboro que Nathan lui acheté avant. Il demande à la lope de s’approcher et de retirer la table de salon sur laquelle il a posé ses pieds. Il porte encore ses chaussures. Il demande à Nathan de se mettre à la place de la table, pour reposer ses pieds sur ce corps humain pour lequel il n’a pas vraiment de respect. Nathan s’exécute même si il ne trouve pas la tâche très excitante. Il est toujours à poil et se place à 4 pattes. Ethan pose ses Van’s pourries sur le dos de Nathan qui commence à grelotter. Il sort de la douche et la moitié de son corps nu est posée sur le carrelage du salon. Bien que la situation soit confortable pour Ethan, Nathan commence à fatiguer. Cela doit bien faire vingt minutes que ses lourdes jambes sont placées sur son dos. Il semble avoir trouvé son bonheur à la TV sur une chaîne de clips. Grand bien lui fasse pensait Nathan, mais il espérait tout de même qu’il allait passer à d’autres actions plus sexuellement excitantes !

Au bout de trente minutes, le corps de Nathan ne pouvait plus garder cette position fœtale forcée, il s’écroule tout confus. À sa grande surprise, Ethan ne fut pas surpris et n’eut pas de réaction violente.

leche-pieds-de-mec-1.png

— Il est temps de passer aux choses sérieuses. Je veux prendre mon temps avec toi. Néanmoins, il va falloir que tu découvres sérieusement ce qu’est un homme. Un vrai. Alors durant l’heure qui suit, tu vas me découvrir. Et pas seulement avec tes yeux mais avec ta langue aussi. Tu commences par mes pieds, tu éviteras ma queue et tu remonteras jusqu’à mes cheveux. Mes couilles et ma queue, ce sera pour la fin, ne t’en fais pas. Tu as bien le temps de l’avoir en bouche et ailleurs aujourd’hui et demain, dit Ethan d’une manière douce et calme.

[Par Thekevin25]

Par AÏKAN - Publié dans : X-toireS - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

KatégoriK

Chercher...

Derniers Commentaires

viSiteurS

Profil

  • Sadic Arnaud
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • gay sm fétichiste deprave sciences
  • Mon pseudonyme est un clin d'oeil à Sadi Carnot (1796-1832), physicien et ingénieur français, qui publia en 1824 "Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance"

Présentation

  • : Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • : gay porno
  • : Anthropie est un mélange d'Anthrôpos (l'être humain) et d'Entropie (la mesure du désordre). Il décrit les relations d'ordre (Domination/soumission) et de désordre (fétich, déprave) essentiellement chez les mecs car je suis gay.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés