Mercredi 4 février 3 04 /02 /Fév 06:39

Source : "Karim" sur le site de Cyrillo.

Histoire de Pierre Chalant  : pchalant@outlook.free


LIEN VERS EPISODE 1 - OBSESSION


AuSol01Après mon trip avec sa capote, je m'étais un peu calmé et ayant trouvé un mec, je pensais moins à Karim. En plus, au taf j'étais passé chef d'équipe donc je le dirigeai en quelque sorte donc j'essayais de garder un peu plus de distance. Je l'entendais toujours parler avec les autres collègues de ses histoires de meuf et ça ma chauffait mais je faisais un peu le mec distant.

Cela ne dura que un mois, car mes fantasmes avec lui, reprenaient le dessus. Je retournai donc dans les vestiaires pendant le taf sniffer ses boxers qui sentaient bon sa queue.

Un jour où on commençait en même temps je me changeais dans le vestiaire et il arriva. Check habituel.

Lui : - wesh bien ?

Moi : - ouais tranquille et toi ?

Lui : - ouais je reviens du sport, y'avait une de ses meufs là trop bonne, elle m'a collé la gaule tout le long

Moi : - ah ouais ?

Lui : - ouais bon petit cul et bons seins, je lui aurai bien mise

Moi : - t'as rien tenté ?

Lui : - nan impossible y'avait un mec avec donc chaud

Moi : - mdr

Il commençait à enlever son jogging pendant que je prenais bien mon temps pour me changer quand je l'entendis à moitié gueuler : "merde"

Moi : - "qu est ce qu'y a ?

Lui : - trop excité par l'autre pute là, j'ai un peu juté dans mon calbute

Moi : - bolooos

Lui : - oh oh fais pas le chaud toi chui sur que tu kifferais lécher

Moi : - je crois pas nan, chui actif moi et parle mieux à ton chef toi !

Lui : - mdr oh oh t'es juste chef d'équipe hein" dit il en me lançant son boxer qu'il avait retiré entre temps, à la gueule

Moi : - batard

et je fonçais sur lui et je me rendis compte qu'il était en tee shirt mais à poil en dessous 

Moi : - t'es ouf toi de me lancer ton boxer comme ça, je suis pas une de tes putes mec lui dis-je en le chopant par le cou

Lui : - tranquille wesh, je délire

 

mais je ne le lâchais pas

 

Moi : - on se bat quand tu veux, et je te défonce mon gars

Lui : - ouais c'est ça !

tout en parlant je voyais que sa queue grossissait un peu, il bandait pas mais demi molle quoi

 

Moi : - bah je te fais de l'effet à ce que je vois

Lui : - t'es fou, je suis pas pd, juste je repense à l'autre chienne là

Moi : - ouais ouais

 

je le laissais et il s'habilla en prenant bien son temps, en changeant de boxer et en mettant son pantalon de travail. moi aussi et je le matais cash, avec son petit boule bien musclé sans poil.

 

il chopa son boxer par terre et le mis dans son sac. au passage il me mis une petite tape sur l'épaule et alla bosser.

 

Je restai évidemment dans le vestiaire et me ruai sur son boxer pour aller sniffer et lécher ce qui pouvait l'être.

 

Et là en 2 secondes à peine le temps de me retourner et il déboula sur moi..,


twen en sketJe n'eu même pas le temps de sniffer son boxer plein de jute, que Karim déboulait derrière moi et me mit une tape sur la tête.

 

Lui : - ouais sale mytho, je croyais que tu t'en battais les couilles de mes calbutes

Moi (un peu gêné mais assumant) : - bah nan je voulais voir vu que tu faisais le mec là !

Lui : - mec de rien du tout, elle m'a trop chauffé l'autre meuf au sport donc ouais j'ai mouillé un peu normal quoi, mais c'est pas une raison pour sniffer mes boxers c'est degueu wesh !

Moi : - ok pas de pb t'enflammes pas tsais !

Lui : - balec, je vais le dire à tout le monde au taf

Moi : - vas y, je dirai que t'es un mytho !

 

Ne sachant plus quoi dire, il me colla contre le mur et attrapa son boxer et me le colla contre la gueule. Il sentait bon sa queue et ses boules qui avaient bien frotté contre le tissu.

Evidemment il y avait effectivement quelques gouttes de liquide préséminal.

 

Lui : - bah vas y goutte, chui sur que tu kiffes en vrai

Moi : - ouais mais pas le tien !

Lui : - mytho, lèche !

 

et il me le mis carrément sur les lèvres.

 

Je m'exécutais donc mi excité, mi amusé

 

Lui : - voilà lèche bien

 

Après il repris son boxer, le jeta dans son casier et se cassa au taf.

 

On n'en parla plus mais la semaine d'après alors qu'on re bossait ensemble en commençant en même temps, il arriva du sport et direct vint me voir.

 

Lui : - tiens !

Moi : - quoi ?

Lui : - c'est mon boxer, je reviens du sport et j'ai juté dedans dans les vestiaires

Moi : - ouais bah c'est bien je m'en fous

Lui : - arrêtes de faire le mec, je sais que tu kiffes donc lèche maintenant tout mon jus ou je te forcerai à le faire

Moi : - qu'est ce que tu t'en fous t'es hétéro mec

Lui : - ouais mais ça me fait kiffer de te dire de faire des trucs alors que au taf c'est toi qui me dit quoi faire

 

Il était encore au short, y'avait personne dans le vestiaire et il avait son boxer dans les mains. Un dim bordeaux, avec la bande noire au dessus, en boule dans sa main.

Je ne savais pas quoi faire, j'avais trop envie, mais d'un autre côté je ne savais pas où tout cela me mènerait car il allait continuer à prendre le dessus.

 

Lui : - bon dépêche toi, en plus j'ai grave juté

 

Et il me montrait son boxer et apparemment y'avait pas mal de jus dedans

 

Tiens d'ailleurs regarde il m'en reste sur le bout de ma queue

 

Il baissa son short et je vis qu'il n'avait rien dessous. Son pubis bien rasé et sa queue circoncise bien épaisse au repos me fit grave de l'effet. Il pris son boxer et essuya les gouttes dessus.

 

On entendit un peu de bruit au bout du couloir il m'attrapa donc direct et me cala dans les chiottes à côté avec lui, car un collègue arrivait.

 

J'etais assis sur les chiottes, lui avait rangé sa queue, et il avait toujours son boxer dans la main.

 

Lui : - dépêche on va être en retard, dit il en chuchotant

 

Et il me colla direct son boxer dans la gueule et je léchai tout

 

Lui : - ouais tu kiffes sale pute. ma bonne pine de rebeu

 

Je ne disais rien, car déjà y'en avait bcp à lécher et je kiffais qu'il me parle mal

 

Je voyais que dans son short ça s'activait un peu, je tentais de toucher, mais je me pris une claque monumentale.

 

Lui : - tes sérieux toi, chui pas pd, touche pas à ma queue

 

Il me fouta son boxer dans la bouche et sortit sa teub et commençait à s'astiquer. Je ne faisais rien mais je le regardais

 

Une fois il me claqua une biffle avec sa grosse queue qui banda en 2 secondes.

 

Je le voyais se branler en se passant la main sous son tee shirt et je voyais ses ados de ouf

 

Il fermait les yeux et marmonnait des trucs avec des meufs.

 

Lui : - ouais prends ça Melissa, tu kiffes hein

 

Moi, j'attendais tout penaud son boxer dans la bouche, lui branlant sa grosse teuf et son gland circoncis tout rose qui ressortait bien.

 

Ses boules n'étaient pas énormes, mais j'aurais trop voulu les gober.

 

Au bout de 3 mn, il se raidit et vient sur moi et juta 4 giclées sur ma gueule, bien chaudes, bien épaisses. Il poussa un long râle de mec et s'égoutta encore sur moi.

 

Ensuite il pris son boxer, s'essuya la teub avec, et étala son sperme sur ma gueule avec et se cassa.


JusJoue01Tout penaud mais excité dans les chiottes avec son sperme sur la gueule, je me branlai vite fait et léchai tout le jus qu'il avait pu mettre sur moi. Il avait un gout hyper fort, mais je n'en oubliai pas une goutte.

 

En allant bosser, je ne savais pas trop quoi faire vis à vis de Karim, mais je n'avais pas le choix.

 

Au final, il ne me calcula pas plus que ça et chacun rentra chez soi.

 

Vers minuit, je reçu un texto de lui.

 

"-au fait ça fera 20 balles, pour mon jus

- ouais c'est ça !

- je rigole wesh c'est pas gratis, chui pas pd et j'ai besoin de thunes

 

Je réfléchit vite fait et décidai de rentrer dans son jeu, on verrait bien où cela me mènerait et du coup le lendemain, je déposai 20 € dans son casier.

à la fin du taf, je vis qu'il m'attendait devant sur son scoot, toujours avec son jogging noir, ses nike et un tee shirt assez moulant.

 

"- c'est bien je vois que tu as compris

- oui

- tu passes à la maison ?

- si tu veux

 

On monta sur son scoot et j'en profitai pour m'accrocher à lui et toucher ses abdos et il ne dit rien.

 

On arriva et comme d'hab c'était un peu le bordel, plein de fringues et tout trainaient partout. Lui se posa dans son canap et moi je restai debout.

je voyais qu'il avait la main dans son boxer.

 

- si tu veux y gouter c'est pas gratuit tu sais

- bah les meufs elles paient pas si ?

- ouais mais t'es pas une meuf

- ok

- déjà range un peu chez moi et on verra

- chui pas ton esclave tsais

- ca va le devenir tkt

 

je ne dis rien et commençait à débarrasser la table et ranger 2/3 trucs

 

il se mit sur son ordi et 2 mn après j'entendais ce qui devait être un porno car une meuf gémissait. Il avait sorti sa queue qui commençait à bander.

 

- range mes fringues là dans le coin

 

il y avait des chaussettes et quelques boxers

 

- ils sont sales nan ? lui dis je

- ouais tiens d'ailleurs sniffe moi ça

 

je ne me fis pas prier, et je pris en pleine gueule ses 2 dims et son free gun. Ils sentaient grave sa teub et je kiffais grave. qques traces de pisse et de sperme étaient sur un et je léchai

 

- t'es une chienne un peu, me balança t'il.

 

Je ne dis rien et je le regardai se branler et me mis assis devant lui. il avait toujours son joggo et ses shoes et avait juste sorti sa teub. J'etais à ses pieds toujours en sniffant ses boxers.

 

- enlève mes shoes

 

j'obéis rapidement

 

- sniffe dedans

 

j'avais un peu peur que ça pue la mort mais en fait ça allait. il y avait une petite odeur, mais normale

 

Il attrapa l'autre et la mis sur sa queue pour se branler un peu avec.

 

moi je sniffai toujours l'autre. Je kiffais trop, des nike noir toutes simples avec le logo en blanc. il jouait avec sa basket, tapait sa queue contre, la remettait dedans..

 

je ne savais pas quoi faire donc j'attendais comme un con et il décida de se lever.

 

- Met toi contre le mur sur le pouffe !

 

J'obeis et je me rendis compte que j'étais un niveau de sa bite

 

il arriva et me colla direct sa teub dans la bouche et poussa comme un bourrin.

 

étant contre le mur j étais bloqué et ce batard en profita pour me donner des coups de reins et j'avais carrément ses boules contre ma gueule ainsi que son pubis rasé

 

- ouais voila suce ma teub c'est bon ça

 

il rentrait sortait, me la recollait direct, limite il me violait la bouche

 

je ne faisais rien.

 

il prit une shoes et me la donna à sniffer tout en collant sa teub avec

 

- ouais c'est qui le boss là ?

 

je ne disais rien

 

il me colla une buffle directe

 

- c qui le boss là ?

- c'est toi Karim

- ouais voilà. bon dépêche toi de sucer, j'ai envie de me pieuter

 

J'attrapais donc sa queue et le branlait en le sucant

J'adorai trop son gros gland circoncis mais je n'en profitait pas longtemps car il reprit les choses en main et recommença à me baiser ma bouche

 

il avait calé sa main derrière ma tete et poussait ma tete sur sa queue en donnant des coups de reins

 

2 mn après je senti qu'il se raidissait et je reçu tout son foutre dans ma bouche

 

Il laissait bien ma tete sur sa teub que j'avale tout

 

-ouaaaais avale bien sale chienne

 

J'eu un peu de mal car au final y'avait pas mal de jus, toujours aussi épais et fort mais je m'en foutais

 

Je lui lèchai le gland pour nettoyer et il rangea sa teub

 

Il enleva son tee shirt son joggo et se cala au lit

 

- bon bah bouge maintenant jvais me coucher

- ok (moi qui croyait que je dormirai avec c'était mort)

 

Tiens en même temps vu que tu bouges, tu prendras mes fringues sales et tu me les laveras

 

-ok

- et demain je veux mes 20 balles pour mon jus

- t'es serieux là ?

- ouais allez bouge

 

et je me cassai de chez lui avec son sac de linge sale avec une gaule d'enfer.


[A SUIVRE]

 

Par Sadic Arnaud - Publié dans : X-toireS - Communauté : Communauté gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

KatégoriK

Chercher...

Derniers Commentaires

viSiteurS

Profil

  • Sadic Arnaud
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • gay sm fétichiste deprave sciences
  • Mon pseudonyme est un clin d'oeil à Sadi Carnot (1796-1832), physicien et ingénieur français, qui publia en 1824 "Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance"

Présentation

  • : Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • : gay porno
  • : Anthropie est un mélange d'Anthrôpos (l'être humain) et d'Entropie (la mesure du désordre). Il décrit les relations d'ordre (Domination/soumission) et de désordre (fétich, déprave) essentiellement chez les mecs car je suis gay.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés