Dimanche 25 mars 2012 7 25 /03 /Mars /2012 10:16

 

Première partie : PriSe en main

 

Deuxième partie : AmuseS-Gueule

 

Troisème partie : Lope et clope

 

Quatrième partie : ViSite

   

Cinquième partie : Poil auX feSSeS 

Il lui baisse alors brutalement la tête sur sa teub et lui dit :  « tu vois, c'est plus fort que moi ça me fait trop bander ! POMPE bâtard !! ». Et il lui fourre sa teub direct à fond de gorge ! Il lui prend la tête à deux mains et il lui laboure la gueule pendant une trentaine de secondes. Le soumis geint, tousse, s'étouffe, bave, suffoque, des larmes lui viennent aux yeux, puis IL le rejette en le poussant du pied ! Malgré ce traitement on ne peut plus hard, le soumis lui baise les pieds en le remerciant.

Sixième partie : PlaiSirS humideS magistrauX

 

Il se tourne vers moi, me prend par le collier et me dirige vers le fauteuil.

«  Assis toi à l'envers sur le fauteuil ! » Ne comprenant pas ce que veux le Maitre, je le regarde interrogatif... - « Ta gueule ici (il me montre l'assise du fauteuil, là ou il va « poser » son derrière) ton cul sur le dossier et tes jambes sur le haut du dossier dans le vide ».
Je me met donc en position (je suis donc bien assis à l'envers) et il s'assoit direct sur ma gueule.
« Lèche moi le cul a travers mon jean's ! Et salive bien et remue bien ta langue de sous merde, je veux la sentir impatiente de me masser le trou ! ». Il ne peut s'empêcher de ponctuer son propos par une petite baffe... et son petit rire sadique.
Le CUL du Maitre sur la tronche, je sors ma langue et débute « le léchage de cul de Maitre Nicolas... Il ne me facilite pas la tâche... Il est assis tranquille sur ma gueule... par moment sentant que j'étouffe il se lève très légèrement … histoire que je reprenne ma respiration... puis il me laisse un peu de place pour respirer par le nez et s’installe confortablement sur ma gueule et tant bien que mal j'active ma langue au mieux afin de procurer la sensation qu'IL souhaite.

IL demande à l'autre soumis d'approcher la table basse, et lui ordonne de monter dessus, de bien lui présenter son cul. Une fois en place, cul écarté et cambré comme il le souhaite, il se lève, enlève son tee-shirt, retire son jean's et apparaît en boxer noir. Bien que je vois la scène à l'envers (placé comme je suis) je vois Sa teub dépasser de plusieurs centimètres du boxer... et même une petite longueur après le gland... il est très peu poilu sur le cuisses et imberbe de torse et bien qu'on soit en hiver, sa peau est légèrement teintée... Enfin deux superbes tétons de couleur presque foncée orne ce torse appétissant ! Cerise sur le gâteau, le téton droit du Maitre porte un anneau ; bien heureux le slave ayant droit de le téter... !

Il me prend par les cheveux, me regarde avec dédain et me dis : « Maintenant toi tu vas me Lécher le cul bâtard ! Et j'espère que ce sera mieux qu'avec le jean's parce que j'ai pas ressenti grand chose... Ta langue de pute doit être digne de me masser le trou » et il me fout une petite tape sur la tête en me disant de le répeter...
Ma langue de pute doit être digne de vous masser le trou Maitre... »
Il me fout une petite baffe et m'ordonne de le dire 10 fois de suite... A chaque fois que j’énonce la phrase, il me met une petite baffe qui sont de plus en plus fortes... et plus il les donne fortes, plus il jubile... ! Il conclue la scène en disant : « Ouais c'est de la bonne crevure ça ! » Et il s'assied sur ma gueule comme s'il s’installait dans le fauteuil ; il y va de tout son poids... son arrivée est limite brutale, mais dès que je sens le fin contact qui existe entre le tissus du boxer et le peau, les fesses et le cul du Maitre, je m'implique totalement dans le léchage du Cul du Master avec pour objectif sa totale appréciation.

Ainsi assis, ses mains vont pourvoir s'occuper du cul de l'autre bâtard.
IL lui demande tout d'abord de bien bouger le cul dans tous les sens, il veut voir ses couilles bouger à donf... son bassin remuer... il le VEUT lope ! La cravache à la main, tout en se faisant lécher le cul, il commande son bâtard et n'hésite pas à lui zébrer le cul !

IL se lève, retire SON boxer, je le vois pour la première fois nu de dos, et j'ai une vue imprenable sur son cul ; deux fesses bien dessinées, rebondies un très léger duvet de poils au niveau de la raie... mais à peine ai-je eu cette vision de rêve, que déjà, il s'installe sur ma gueule... Il se recule, j'ai un gros plan sur sa queue droite et ses couilles pendantes sur le nez... Et rien que ça inspire un total respect... Il me regarde, sourit vicieusement et me dit : « pour la première fois de ta vie, ta langue de pute peut être utile ; fais en bonne usage... Et salive a mort, je veux un vrai massage du trou ! Il me crache plusieurs fois dans la gueule (s'est-il rendu compte que j'avais salivé à mort sur le jean et le boxer et que j'ai la bouche sèche ?) Toujours est-il que cet apport de salive ne peut que me permettre de bien le satisfaire...

Et j'ai enfin le cul direct du Maitre sur la tronche. Je lèche et tente d'enfoncer le plus possible la langue dans le trou espérant ainsi procurer le plaisir attendu. Je n'ai jamais fait tourner aussi rapidement ma langue autour d'un trou et Maitre Nicolas n'hésite pas a bien appuyé son cul en disant : « Voilà ! C'est bien ma pute et surtout ne perd pas le rythme ! Pense bien à l'honneur que je fais à ta gueule de bâtard en lui permettant de me lécher le cul ! ». Il est super sûr de lui et d'un profond dédain !
« A nous deux ! » dit-il en en tirant sur les couilles de l'autre bâtard afin de rapprocher son arrière-train de lui.
Ne pouvant voir ce qu'il fait au soumis, je me concentre sur la tâche qu'IL m'a ordonné et m'applique au mieux afin qu'IL apprécie la façon dont je rends honneur à son cul qui le mérite bien. Je peine à rentrer ma langue dans son trou tellement il est serré... Je me permet de me servir de mes mains pour, dans un premier temps, écarter légèrement ses fesses afin de mieux atteindre son trou, et dans un second temps de caresser ces superbes fesses. Cette initiative n'a pas l'air de le déranger ; mieux encore, il frotte son cul sur ma langue, un peu comme s'il se torchait le cul avec ma gueule... et manifestement, il apprécie que je lui caresse les fesses...

« Rappele-moi à quoi me sert ton cul fils de pute ? » questionne-t-il en s'adressant au soumis.
« C'est un objet que j'ai grand honneur à mettre à votre entière et totale disposition afin que vous puissiez vous divertir, vous détendre et vous des-stresser Maitre... ».
« Bien sous merde ! T'es prêt ? »
IL n'attend pas la réponse, se lève d'un bond et j'entends un énorme « ssscccrrraaaatttttccccchhhhhheeeeeee » suivit d'un long cris « hhhrrrrrrgggggggtttttt » ; IL vient tout bonnement de lui arracher la bande épilatoire ! Bien que positionné à l'envers de la scène, je regarde dans leur direction : la fesse droite du soumis ou était scotchée la bande a disparu, les poils qu'elle recouvrait son devenus invisibles et laisse une marque rouge très foncée sans poils ! Maitre Nicolas s'empresse ensuite de mettre une monstrueuse claque là où il n'y a plus de poils sur la fesse du soumis et à mon grand étonnement, un jet de sperme jaillit instantanément de la teub du Maitre suivit d'un râle de satisfaction ! Le jet atteint la nuque du bâtard ! Un second jet atterrit un peu plus bas et 3 autres jets tombent sur le cul du soumis, là où les poils ont disparu de ce cul à sa dispo !
« Hummmmmmmmmmmmm ! » fait le Maitre tout en secouant sa teub. Il l'essuie sur le cul du soumis puis avec sa main gauche étale son sperme sur la partie maintenant imberbe du soumis. IL récupère, avec sa main gauche le sperme qui a atteint le dos et la nuque du soumis, passe devant lui et lui dit sèchement : -  « Lèche connard ! »
« Merci Maitre » dit le soumis en léchant SA main et en frétillant de bonheur du cul !
La scène m'a donné une trique d'enfer, voir le Maitre la queue encore raide se faire lecher la mains pleine de son sperme par sa sous merde... il m'en faudrait peu pour gicler, d'autant qu'il y a quinze jours que j'ai les burnes pleines, et là, putain, j'ai VRAIMENT envie de jouir !

Le Maitre renfile son boxer (dommage je l'aurai peu vu nu...) bien qu'ayant éjaculer, sa teub reste encore bien bandée, et il rassoit sur ma gueule, il croise les jambes et ordonne à son soumis de se rhabiller... et me dit : - « Et toi t'es pas en récré, alors tu te sers de ta langue de pute pour me lecher le cul sinon je sens que je vais avoir envie de foutre des baffes ! ».

Le soumis commence à se rhabiller et se permet de lui dire : - « Maitre, et l'autre bande... sur ma fesse ? »
Le Maitre se lève, lui fout une grosse baffe et lui dit :
« Tu te rhabille connard ! L'autre bande tu reviens samedi à 20 h pétante pour te la faire enlever ! C'est clair ?
« Oui Maitre, très clair ».
Et Maitre Nicolas lui en remet une ! Tout intimidé, le soumis continue de se revêtir. Une fois habiller il se met à 4 pattes, cul bien tendu et regarde en direction de la sortie.
Maitre Nicolas en boxer noir se rallume une clope... Le soumis est en positon d'attente... et moi suis toujours sur le fauteuil du Maitre a regarder la scène à l'envers...

Maitre Nicola tire quelques bouffées sur sa cigarette, s'approche de moi, me demande d'ouvrir la gueule et dépose négligemment sa cendre. Ma teub est toujours bien bandée il me le dit, me regarde et me fout une bonne baffe dans les couilles en se marrant, ce qui a pour effet de diminuer significativement ma « bandaison ».

Tout en fumant sa clope il dit à l'autre soumis :
« Je veux ton cul pour samedi 20 h ! »
« Samedi 20 h, ce sera un honneur Maitre de fournir mon arrière train pour votre amusement, Merci Maitre ».

Ce faisant, Maitre Nicolas lui met un monstrueux coup de pompe au cul, le soumis gémis et avance à 4 pattes jusqu'à la porte d'entrée et mise à part l'ouverture et la fermeture de la porte, je n'entends pas grand chose... sinon le retour du Maitre.

 

[SUITE]

 

PS : Il ne me reste plus qu'une partie à publier, et je n'ai pas encore reçu la suite d'AlIX... Ca vaut la peine de motiver l'auteur par vos commentaires !!

 

Par Sadic Arnaud - Publié dans : X-toireS - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

KatégoriK

Chercher...

Derniers Commentaires

viSiteurS

Profil

  • Sadic Arnaud
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • gay sm fétichiste deprave sciences
  • Mon pseudonyme est un clin d'oeil à Sadi Carnot (1796-1832), physicien et ingénieur français, qui publia en 1824 "Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance"

Présentation

  • : Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • Anthropie, le blog de Sadic Arnaud.
  • : gay porno
  • : Anthropie est un mélange d'Anthrôpos (l'être humain) et d'Entropie (la mesure du désordre). Il décrit les relations d'ordre (Domination/soumission) et de désordre (fétich, déprave) essentiellement chez les mecs car je suis gay.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés